Limbécile heureux : plus ou moins fanatisé, il nest pas trop content de voir que nous avons piétiné le petit tas de merde qui lui servait d'univers et donc, de repère.
Se comptant quasiment par centaine, doublons décolorés et autres armures en version.0 inclus, ces figurines, rutilantes et très soignées sur le plan du détail, exigent de prendre un crédit à la sexe gyneco cam hidden consommation afin de toutes les avoir, sans parler des nombreuses vitrines nécessaires.Il a donc dégainé Outlook Express et sest fendu dun mail vengeur, grossier et insultant dans lequel il crachait sa haine des Trasheurs, dans un langage SMS soutenu, et quil leur a envoyé en mode prioritaire, pour bien montrer sa fureur.Amusons-nous un instant à imaginer ce que donnerait un gigantesque incendie dans ces lieux clos, où l'on fait entrer plus de personnes que les règles de sécurité ne l'autorisent juste pour faire plus de fric, et la tâche ingrate pour les parents que de devoir.Mais notre sympathique mongolo ne doute de rien, elle croit quelle va pouvoir le faire venir en France pour donner, non pas un seul concert, mais une série complète dans tous le pays.Les exposants, plus par mépris que par compassion, leur jetteront à terre une poignée d'autocollants et de porte-clés dont personne na voulu, en leur demandant de déguerpir au plus vite.Le cadre est simple : une menace, des adversaires à rencontrer à la chaîne, soi-disant 10 000 fois plus forts que notre Club des Cinq de service, tout ça pour arriver au boss final, invincible évidemment mais quon arrivera tout de même à battre, afin.Les Japonais tirent leur épingle du jeu avec des bbs graphiques toujours très fournis mais éphémères du fait de leur illégalité.




Avec le temps, elle constate également, et avec amertume, à quel point les Japonais ne savent pas faire lamour et ne pensent quà leur gueule au lit.Pour elle, cest la plus grande «œuvre» de tous les temps, une révélation divine quon a le devoir absolu de faire découvrir à tout le monde via un processus dévangélisation des masses.Il reconnaît par ailleurs souffrir d'une addiction au sexe.C'est un réflexe chez eux.Quimporte, ça en valait la peine tant ce fut intense pour lui.Ce ne sont jamais eux qui vont chercher le client mais le client qui vient toujours les trouver.Il fait partie des élus.
«192kbp/s, sait pas suffison, ta pas l'album en 320 ou en flac?» - Le boulet agace.



S'il se retrouve, comme 90 des groupies de Konoha, dans les derniers de sa classe, il prétendra que Naruto l'était aussi, et puis d'abord, il a réussi à obtenir son diplôme en battant un prof à lui tout seul!


[L_RANDNUM-10-999]