Les femmes ont-elles une pratique différente de la photo?
Pentax K-10D (qui deviendra le GX-10 chez Samsung) qui jouit du meilleur rapport qualité/prix sur le segment des live cams de sexe reflex APS-C experts.La question du poids de lappareil photo.Mais honnêtement, je crois que cette question ne mérite même pas un paragraphe entier : la photo de femme nest pas un genre!La famille NX n'aura existé que cinq ans et, pour l'évoquer, nous avons décidé de nous concentrer sur trois boîtiers en particulier : le NX10, le Galaxy NX et le NX1.Si je colore léléphant en rose, ça rend la photo plus féminine?Et me suis finalement vue évincée car mes photos nétaient pas assez féminines.Le reste de la fiche technique est assez raisonnable, avec son capteur cmos APS-C de 15 Mpx, sa sensibilité maximale de 3200 ISO, sa vidéo en 720p, son obturateur mécanique à 1/4000 s (valeur que seuls les boîtiers professionnels actuels dépassent) et son écran Amoled de 614 000 points.L'évidence s'impose d'autant moins vite que cela fait quasiment deux ans que le chaebol s'est définitivement retiré du marché des appareils photographiques numériques, préférant concentrer ses efforts sur les smartphones.GX-20 se distingue de son jumeau Pentax par des menus moins austères et une offre logicielle mieux fournie.Nouvelle révolution dans les années 1990, avec l'arrivée du numérique.Jean-Yves Leroux est collectionneur.Le NX10 vient avec trois nouveaux objectifs, un 30 mm f/2 "pancake un 18-55 mm f/3,5-5,6 OIS, un 50-200 mm f/4-5,6 ED OIS et, d'emblée, Samsung annonce l'arrivée imminente de cinq optiques complémentaires : un 18-55 mm non stabilisé, un 20-50 mm compact, un 20 mm pancake (tous deux sortis en septembre 2010 un 60 mm.Lannée dernière, les Français ont pris 50 milliards de clichés, quinze fois plus quà lépoque de la pellicule.Désireux de combiner le meilleur des deux mondes dans un seul boîtier, le Galaxy NX a été le premier boîtier de son genre.




Ce premier boîtier est animé par un capteur CCD APS-C de 6 Mpx capable de monter à 3200 ISO. .Tout comme pour ses boîtiers, les premières optiques reflex de Samsung, pourtant estampillées Schneider-Kreuznach et en reprenant la nomenclature, n'étaient "que" des Pentax rebadgés.Trop en avance sur son temps, probablement, il n'a connu qu'une vie commerciale relativement confidentielle.Et tout cela sans oublier le superbe zoom 16-50 mm f/2-2,8 S ED OIS qui n'a d'équivalent chez aucune autre marque." et de " ils sont mal chez Canon/Nikon/Sony/Panasonic " et de " mais c'est génial!Mais sortir son appareil photo?
À l'instar de ses deux concurrents nippons, le Coréen a également opté pour un opticien allemand pour bénéficier d'un petit "coup de pouce historique." Son choix s'est donc porté sur Schneider Kreuznach.
Du côté des appareils à objectifs interchangeables, Samsung a toujours eu un mal fou à s'imposer comme une alternative totalement viable : absence de roadmap claire, dénominations peu sexy des boîtiers et des optiques, absence de partenariats avec de grandes agences de presse ou de grands.


[L_RANDNUM-10-999]