A et b (en) Gerry Mackie et John LeJeune, «Social Dynamics of Abandonment of Harmful Practices : A New Look at the Theory Innocenti Working Paper.
Les procédures varient selon les régions et les groupes ethniques.
Au Niger par exemple, 55 des femmes chrétiennes ont été excisées contre 2 des musulmanes 117.
« Prenons l'exemple de l'économie, explique Hélène Périvier, on pourra montrer que les grandes théories économiques sont le fruit d'une époque, qu'elles sont issues des stéréotypes sexuels en vigueur.Le genre ne sert d'ailleurs pas seulement à désigner ce qui organise les rôles de chacun dans la société.34, no 3, 2003,. .Chez sa sœur, il commence à grandir mais on reste avec un visage qui est très rond.39 mars 2008, PDF ( lire en ligne. .La différence des sexes n'est pas une donnée naturelle, déterminée à la naissance, mais elle est construite par l'éducation, elle-même prise dans les codes sociaux en vigueur.Dans le type IIIa, la suture est réalisée au niveau des petites lèvres et au niveau des grandes lèvres pour le type IIIb.




L'examen des momies égyptiennes n'a montré aucun signe de MGF.En 1956, le conseil des anciens des Meru annonça l'interdiction des MGF.Le géographe grec Strabon visita l' Égypte au Ier siècle et rapporta dans sa Géographie : « un autre usage spécial aux Égyptiens, et l'un de ceux auxquels ils tiennent le plus, consiste à élever scrupuleusement tous les enfants qui leur naissent et à pratiquer la circoncision.Bruno Meyerfeld, «Josephine Kulea, la Kényane pour cybersexe de la verite groupe social qui « donne de lespoir» à Barack Obama », sur, 15 décembre 2016 (consulté le 16 décembre 2016).Ce que suggérait le néoconservateur Robert Kagan lorsqu'il expliquait, avant l'invasion de l'Irak, les différends politiques internationaux comme des différences culturelles : «Les Américains viennent de Mars, et les Européens de Vénus»!III Knight 2001,. .Le terme de «mutilation» est cependant contesté et les activistes sur le terrain préfèrent employer le mot plus neutre d excision» pour ne pas s'aliéner les populations locales 10, 11,.Vous allez voir ce qui différencie les proportions dans les sexes et l'âge des êtres humains, de façon générale.Elles peuvent aller d'une simple scarification à l'ablation partielle ou totale du clitoris et des lèvres (excision) voire à la suture des lèvres pour fermer la vulve (infibulation).L'anthropologue canadienne Janice Boddy note que « les mutilations génitales achèvent la définition sociale du sexe d'un enfant en supprimant toute trace externe d' androgynie Le corps féminin est ensuite recouvert, fermé et son sang productif dissimulé ; le corps masculin est dévoilé, ouvert et exposé.Comparaison avec d'autres procédures modifier modifier le code Obioma Nnaemeka avance que la question cruciale, au-delà des MGF, est de savoir pourquoi le corps féminin fait l'objet de tant d abus et d'indignités» dans le monde entier, y compris en Occident 218.
Quatre ans plus tard, la féministe austro-américaine Fran Hosken publia The Hosken Report: Genital and Sexual Mutilation of Females, la première estimation du nombre global de femmes excisées.
Une sorte de prolongement de la célèbre phrase de Simone de Beauvoir : «On ne naît pas femme, on le devient.».


[L_RANDNUM-10-999]